r

r
Ce blog n’est pas rosicrucien, martiniste ou maçonnique, mais s'intéresse à ces trois courants initiatiques et traditionnels.

vendredi 16 septembre 2016



L'objectif originel de la Franc-Maçonnerie est l'élévation spirituelle avec comme outil principal, l'étude du symbolisme. Oswald Wirth l'avait bien compris, comme le prouve le texte ci-dessous toujours d'actualité, à méditer ...


Le devoir maçonnique français :
Hommes d'ordre, respectueux de toute autorité légalement établie, les Francs-Maçons firent preuve de loyalisme à l'égard de tous les régimes qui se sont succédé en France au cours du XIXe siècle. Ce qui avait été pour eux une obligation de principe devint adhésion volontaire, quand la trilogie «Liberté, Egalité, Fraternité» fut arborée comme devise de l'Etat.
La défense de la République fut alors identifiée avec le devoir maçonnique, d'où une confusion excusable de la part de Républicains enthousiastes, mais dangereuse au point de vue strictement maçonnique.
Planant au-dessus des nations, des races, des langues et des opinions, la Maçonnerie doit demeurer universelle et ne jamais s'inféoder à un régime politique, si attachés que les Maçons lui soient en tant que citoyens. La Loge est un sanctuaire clos et couvert, où les passions du dehors n'ont pas à pénétrer, pas plus que les controverses d'ordre politique ou religieux.
Cela est fort beau, se disent les Maçons français: mais la République est attaquée et si nous ne la défendons pas, nous sommes coupables envers elle et la Patrie, à laquelle il est de notre devoir maçonnique de nous dévouer sans réserve !
Assurément, mais il y a la manière. On peut militer politiquement dans les comités électoraux, tout en adoptant une autre attitude en Loge, de même qu'à l'Eglise, d'où le mauvais exemple ne manque pas d'être donné. Hélas, les hommes sont faibles et ils se laissent fâcheusement entraîner.
Du côté de la Maçonnerie, l'oubli des principes conduisit au scandale parlementaire de 1904, dont l'opprobre atteignit toutes les Loges, alors qu'un petit nombre d'individualités étaient seules responsables. Ce fut une terrible leçon, qui modéra l'ardeur politicienne au bénéfice d'une plus saine appréciation du rôle éducatif de la Franc-Maçonnerie.
"Le devoir maçonnique français prit alors de l'extension. Il appelait l'attention sur l'«Initiation maçonnique» insuffisamment prise au sérieux. Des manuels, s'adressant aux Apprentis, aux Compagnons et aux Maîtres s'efforcèrent de «rendre la Franc-Maçonnerie intelligible à ses adeptes». Ces publications et d'autres provoquèrent un changement de mentalité de plus en plus constatable d'année en année, au sein des Loges, mais ne transpirant guère à l'extérieur. C'est ainsi que notre institution devait subir en 1940 une condamnation, en punition de fautes dont elle s'appliquait à se corriger.
Si la suppression de la Franc-Maçonnerie peut rassurer ceux qui s'en font un spectre, où si elle s'imposait en raison d'inéluctables nécessités découlant de la défaite, nous devons nous résigner à la mesure qui nous frappe sans que nous ayons été entendus en notre défense.
Quoi que nous puissions penser de la loi, notre devoir maçonnique est de nous y soumettre; donc de cesser de nous considérer comme membres d'une société, dite «secrète», bien qu'elle ne se soit que trop fait connaître. Cessons de nous réunir, puisque le droit de réunion est suspendu.
Suspendu, mais non supprimé. Patientons. Quand la France se sera donné une nouvelle Constitution, il nous sera loisible de nous conformer aux dispositions admises pour nous assembler à nouveau légalement, sans le moindre secret, en exposant clairement notre but et la méthode éducative qui permet de l'atteindre.
Ce qui très ouvertement obtiendra le droit de revivre ne sera plus l'ancienne organisation, dont les défauts sont reconnus. Une rénovation intégrale s'impose. Il ne s'agira plus de copier maladroitement un Etat parlementaire avec son administration paperassière. Nous avons à nous reconstituer franchement en «Ecole supérieure de Sagesse», où prédominera une haute spiritualité, indépendante de l'esclavage financier d'une vulgaire association. Il faudra «initier», donc enseigner et former moralement, en s'adressant aux initiables sans les lier matériellement. Mais ce sont là préoccupations prématurées. Par la force des choses, chaque Maçon est confiné en un isolement qui le contraint à renfermer en lui-même sa Maçonnerie, ou, plus exactement son «Maçonnisme», c'est-à-dire sa conviction maçonnique. Le vrai Maçon l'est, en effet, «dans son cœur» et ne se borne pas à l'être extérieurement, du fait de fréquenter les réunions et de s'acquitter de ses cotisations. Si elle est véritable et profonde, l'«Initiation» transforme l'individu, qui, devenu un homme nouveau, ne saurait être ramené à l'état profane. Rien ne peut donc nous empêcher de demeurer ce que nous sommes, quand notre Initiation ne s'est pas bornée à une cérémonie uniquement symbolique.
Le réel Initié prend conscience de ce qu'exige de lui le «Grand Œuvre de la Vie», action créatrice permanente, dont résulte le mieux individuel et général, Il associe volontairement au travail vital, en s'appliquant à se perfectionner lui-même intellectuellement et moralement. Cela représente en Maçonnerie le dégrossissement de la Pierre brute, image de la personnalité grossière, appelée à se tailler elle-même rectangulairement, afin de se rendre constructivement utilisable. L'homme n'est pas considéré comme sa propre fin; s'il s'imaginait exister pour lui-même, il serait le jouet d'une grave illusion. Tout vivant participe à une vie plus générale, supérieure à la sienne, celle de son espèce. S'il le méconnaît, il s'expose à vivre mal, étroitement, et à contrarier son évolution normale. 


Pour vivre bien, l'être humain doit vivre «humainement», en développant en soi ce qui élève l'homme au-dessus de l'animal. En répondant à cette vocation naturelle, le sage s'initie à l'«Art de Vivre», qui est traditionnellement le Grand Art, l'Art par excellence ou l'«Art Royal» des Francs-Maçons.
Cet Art s'enseigne à la lumière de symboles, dont la portée dépasse la perspicacité de la moyenne de nos contemporains. De là les faiblesses de l'Initiation maçonnique, exposée à tomber au rôle 'de cérémonial inopérant, faute de préparation du récipiendaire. Celui-ci est admis en Loge comme il le serait en un club, sur enquête concernant son honorabilité. Cela est insuffisant car de rigoureux examens d'entrée devraient être subis par le candidat à l'Initiation. Un honnête citoyen, animé de sentiments généreux, est profondément respectable, mais s'il n'est pas intellectuellement doué, le symbolisme ne fera de lui que le symbole d'un Initié. C'est un commencement; mais il est désirable que le symbole conduise à la réalité, en faisant acquérir les vertus de l'ordre le plus élevé, celles d'un religieux laïc, prêtre-ouvrier du Grand Architecte de l'Univers.
Car l'Initiation est «religieuse» au sens le plus noble du mot. Aussi est-elle indispensable au Genre humain. Elle est multiple et périssable en ses formes, mais dès que l'une d'elles cesse de répondre à sa destination, elle est remplacée par une autre, moins imparfaite.
Ne nous lamentons donc sur le sort de la Maçonnerie supprimée, qu'à la façon des Maîtres réunis en Chambre du Milieu. Les mauvais Compagnons tuent Hiram. Reconnaissons en eux les défauts dont nous avons à nous corriger. L'heure est douloureuse en ce qu'elle exige de nous, mais l'initiation enseigne à supporter les épreuves, destinées à grandir ceux qu'elles purifient.
Dans le recueillement de la retraite qui nous est imposée, méditons en achevant de nous initier, cherchons la «Vraie Lumière», celle qui éclaire tout homme, venant en ce monde, mais qu'obscurcit l'immoralité à laquelle s'abandonnent les peuples égarés. Il n'y a de salut qu'en cette Clarté rédemptrice, aussi sacrée aux Initiés qu'aux plus fervents Chrétiens.

Oswald Wirth

Thierry Ronat




vendredi 19 août 2016

Le Samedi 01 octobre 2016 se déroulera :
Le Salon Lyonnais du Livre Maçonnique 2016 au Centre culturel et de la vie associative (CCVA), 234 cours Émile Zola à Villeurbanne.

Rencontres littéraires maçonniques : conférences, table ronde, échanges avec les auteurs…




www.salonlyonnaisdulivremaconnique.org 

PROGRAMME :
  • 11h-12h. Jiri Pragman/Jacky Nardoux – La théorie du complot
  • 12h30-13h. Pierre Pelle Le Croisa – Don Juan, le profane. Le défi du diable
  • 13h-13h30. Jacques Fontaine – Hergé chez les initiés. La réalisation du Soi
  • 13h30-14h30. Débat. Yves Hivert-Messeca – Dominique Segalen – Alain Subrebost – Magali Aimé – Pourquoi être franc-maçon au XXIème siècle?
  • 15h-16h. Daniel Keller – L’Utopie Républicaine
  • 17h-18h. Alain Pozarnik – Le langage du rite, des rituels et des symboles


Thierry Ronat

mardi 16 août 2016

En vacances ...



Parti me ressourcer l'esprit dans un petit coin de paradis ...

Loin de la fureur des villes, des médias et de la folie des Hommes ...

Bonnes vacances à toutes et à tous !


Thierry Ronat

lundi 11 juillet 2016

Renaissance Traditionnelle, le double numéro sur la Grande Profession.



Depuis sa création, Réflexions sur trois points n'a jamais manqué son rendez-vous avec Renaissance Traditionnelle, Revue d'Études Maçonniques et Symbolique, publiée sous l'égide de l'Institut Maçonnique de France.

Je remercie Thierry Ronat de me permettre d'en poursuivre la recension et de vous présenter le double numéro 181-182 qui vient de paraître :

La Grande Profession, Documents et Découvertes,
le fonds Turckheim.

Dans son avant-propos, Pierre Mollier nous rappelle que, « tant du point de vue de l'histoire de la franc-maçonnerie que celle de l'ésotérisme, les enjeux étudiés ici dépassent aussi la seule problématique du RER ». Nulle surprise qu'intervienne ici un orfèvre en la matière, Antoine Faivre, grand spécialiste de la maçonnerie illuministe du 18° siècle.

C'est d'ailleurs ce dernier, inventeur du Fonds Turckeim qui nous conte les circonstances providentielles de la découverte en 1967, de ces archives exceptionnelles pour les chercheurs. Ce premier volet (Rituels, instructions, etc.) sera suivi d'un second qui portera sur les correspondances.

Je ne désire pas déflorer le sujet et vous invite à découvrir l'extraordinaire péripétie et ses multiples rebondissements qui le conduisit dans les caves d'un château proche de Strasbourg. Loin de jeter une chape de plomb sur ce trésor – ah ! la tentation perverse de l'ego - et suivant la formule chère aux alchimistes, il se révéle charitable et nous en fait part avec rigueur et simplicité.

Au menu de ce numéro qui fera date dans l'histoire :

  • Avant-propos de Pierre Mollier.
  • Histoire d'une découverte par Antoine Faivre.
  • La carrière d'un Grand Profès à travers les documents du fonds Bernard-Fréderic de Turckheim, complétés de documents de la B.M.L. par Thierry Boudignon et Jacques Rondat.
  • Une vue des pratiques occultes à travers l'odyssée des Archives de J.B. Willermoz (1756-1956) par Paul Paolini.
  • La Grande Profession dans l'histoire du Régime Écossais Rectifié, par Roger Dachez.
  • Notes de lecture par Pierre Lachkareff.

Xavier Cuvelier-Roy
                                                                       
                                                           


Renaissance Traditionnelle, N° 181-182, Janvier-Avril 2016, 228 pages, en vente au numéro ou sur abonnement, c'est : ICI


  • Présentation de la revue, par son rédacteur-en-chef, Pierre Mollier, c'est : ICI
  • Présentation Une vue des pratiques occultes à travers l'odyssée des Archives de J.B. Willermoz (1756-1956) par Paul Paolini, c'est : ICI

jeudi 30 juin 2016

Frapper à la porte du temple ? Oui mais lequel ?

Dans mon précédent ouvrage « Les trois piliers initiatiques d’Occident », j’ai présenté les trois ordres initiatiques  majeurs œuvrant  en France : Les ordres Rosicruciens, la Franc-maçonnerie et le Martinisme.


http://www.editions-demontanor.fr/



En retour, de nombreuses personnes intéressées pour entrer en franc-maçonnerie m'ont posé la question suivante :  « Que nous conseillez-vous ? »
Un début de réponse est apporté dans cet article.


Au vue de l’importance, du nombre d’obédiences, de Rites et de ses particularités, il est difficile de guider le profane dans le choix de son obédience, de son rite et de sa loge. En effet s’il n’y a pas adéquation entre vos aspirations, votre personnalité et ce que vous propose votre loge, vous n’irez pas très loin sur le chemin initiatique.

En règle général on ne choisi pas « sa Maçonnerie » on l’a subi. Je m’explique, soit le profane est approché par un maçon qui va lui proposer d’être reçu dans sa loge, soit le postulant va approcher une personne dont il connaît la qualité de Franc-maçon pour le faire entrer en Maçonnerie. Dans les deux cas il ne sait pas du tout vers quelle forme et esprit de Maçonnerie il se dirige. De nos jours avec l’outil internet, le profane peut se faire une première idée en recherchant des informations sur des forums, des sites d’informations et sur les sites des obédiences Maçonniques. Mais il risque néanmoins d’être troublé par la masse et la confusion des informations que l’on peut lire sur le net.

Mon expérience reflète tout à fait mes propos. Lors de ma décision d’entrer en Maçonnerie, un ami Franc-maçon m’a dirigé vers le Grand Orient De France. J’y suis resté trois ans, cette forme de Maçonnerie ne correspondait pas à mes attentes. Je me suis alors orienté vers la Franc-maçonnerie dite de Rite Égyptien qui correspondait plus à ma sensibilité. Le Rite pratiqué était le Rite Oriental Ancien et Primitif de Misraïm et Memphis. Étude de l'Hermétisme, de l'Astrologie, de l’Alchimie et de la Kabbale.

En 2008 avec un groupe d’amis, j’ai rejoint la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra où j'ai participé en tant que membre fondateur à la création d’une nouvelle Loge travaillant au Rite Français Traditionnel.

Je suis une preuve vivante que la Maçonnerie n’est pas figée, on peut changer de voie Maçonnique tout en gardant le même objectif, se perfectionner par l’étude, le travail sur soi, l’acquisition de nouvelles connaissances, le partage, l'échange et la fraternité.





En résumé, l’initiation est accessible à ceux qui ont un cœur pur pour entreprendre la longue descente dans les profondeurs de leur être. Par un travail personnel et de groupe, l’initié va se transformer, transmuter ses défauts en qualités, ses vices en vertus. Il va raviver l’étincelle spirituelle qui sommeille en lui. Il aura alors une autre vision du monde et de la vie, il brillera par son exemplarité, tel un phare pour guider son entourage vers une voie faite d’harmonie et de concorde. Il faut noter cependant que le périple de cette voie initiatique est un périple au long court, semé d’embûches et de doutes. Les résultats de vos efforts ne seront pas tangibles en un jour. Les fruits de cette quête se récolteront après une longue maturation. La démarche initiatique impose de la sincérité excluant la seule simple curiosité empêchant d’avancer. Commencer votre quête du Saint-Graal par la recherche du bon, du beau et du vrai. Faites le avec sincérité, persévérance et intensité et vous vous retrouverez assurément sur la bonne voie, vous en récolterez les fruits recherchés.



Le but de l’initiation est d’appréhender les lois naturelles universelles qui régissent la création afin d'accélérer par cette connaissance notre évolution naturelle par la réalisation du Soi. C’est également comprendre quelle est notre véritable place dans le cosmos. Comprendre l’univers, c’est comprendre l’homme et inversement.

Comme nous le révèle les premières lignes de la table d’émeraude d’Hermès Trismégiste :

« Ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut; et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, pour faire les miracles d'une seule chose… »



Vous avez décidé d’entreprendre une démarche initiatique en Franc-maçonnerie et vous souhaitez frapper à la porte du Temple, voila l'état des lieux du paysage Maçonnique.


Selon un recensement récent, il y aurait à ce jour, environ 170 milles en France.

Tous ces membres se répartissent en plusieurs niveaux. Le premier niveau est l’Obédience, ensuite en second niveau nous trouvons le Rite et enfin au troisième et dernier niveau il y a la Loge.


Une obédience maçonnique regroupe des francs-maçons autour d'une charte spécifique, de règles, qui les singularisent des autres maçons sur des points tels que la masculinité exclusive, la féminité exclusive ou la mixité de ses membres. Certaines imposent une croyance religieuse à leurs futurs adhérents, d'autres au contraire laissent le libre-arbitre à chacun de leurs membres. Malgré ces quelques nuances et variations de sensibilité, il est un caractère universel que partagent toutes ces obédiences, à savoir l'absence de dogme, puisque la Franc-Maçonnerie universelle ne s'impose aucune limite à la recherche de la Vérité. Elle est donc par nature a-dogmatique. Il n'existe aucune Vérité venue d'en haut, aucun gourou à vénérer, seul subsiste le travail individuel et collectif, autour d'un outil parmi tant d'autres : le symbolisme, le rituel et la réflexion.


D’après « L’encyclopédie de la Franc-maçonnerie » : Le Rite est un système codifiant la symbolique Maçonnique et sa révélation par l’Initiation lors de différentes cérémonies successives et hiérarchisées.

Il désigne aussi l’ensemble des Rituels écrits se rapportant aux divers degrés de ce Rite.

Il débute toujours, quel qu’il soit, par les trois grades initiatiques communs à la Franc-maçonnerie des Loges bleues : Apprenti, Compagnon, Maître.

La Loge est le lien privilégié de rencontre, où des hommes et des femmes de toutes conditions, origines, croyances se réunissent dans la plus sincère amitié.

Ces personnes qui autrement ne se seraient jamais rencontrées, travaillent ensemble, sur elles-mêmes pour découvrir et suivre une voie personnelle de progrès dans la connaissance sociale et initiatique, à l’aide de symboles, de rituels et d’échanges fraternels. La loge maçonnique est un lieu « d’Éveil »,

Chaque Franc-maçon est libre et doit être respectueux du cheminement des Sœurs et des Frères qui composent la loge.
Les membres de la loge ont suivi une initiation qui fait d’eux dans un premier temps des Apprentis, puis plus tard des Compagnons et enfin des Maîtres accomplis.

Le travail en loge Maçonnique se déroule selon des usages et des rituels anciens dont les institutions maçonniques sont les dépositaires.

Dignité, respect, solennité et fraternité imprègnent le climat du travail maçonnique et tout le cérémonial des tenues de loge.

Si l’Ordre est universel, les Obédiences ont leurs particularités, influencées par les conditions sociales, religieuses, économiques et politiques des pays dans lesquelles elles se développent.

L’Ordre Maçonnique est l’essence, l’esprit. L’Obédience est la forme, le corps soumis aux fluctuations inhérentes à la faiblesse de l’esprit humain.

Toutes les obédiences ne se reconnaissent pas entre elles, ce qui signifie que l’on ne peut pas avoir d’échange et de visite entre certaines Obédiences. Bien qu'il en existe un nombre important, toutes sont différentes dans leurs pratiques et leurs conceptions, on peut néanmoins tenter de les répartir en deux branches principales.


La branche Traditionnelle : La plus ancienne et la plus importante. Ses travaux sont axés sur la spiritualité, le symbolisme.



La branche Libérale : Dite adogmatique qui est composée d’Obédiences masculines, féminines et mixtes, ses travaux sont généralement axés sur les problèmes de société.
 


Tous ces éléments nous donnent un nombre de combinaison relativement important. Comment s’y retrouver et surtout comment faire le bon choix de l’Obédience et du Rite en fonction de vos attentes, de votre personnalité et de votre sensibilité ?

Vous trouverez ci-dessous la liste des principales obédiences françaises afin d'éclairer quelque peu votre choix.

Thierry Ronat


••• OBEDIENCES REGULIERES ET TRADITIONNELLES

Grande Loge de France

Année de création: 1894 (1738)
Nombre de Loge: 870
Effectifs: 33 000
Structure Masculine

Plus d'informations sur la GLDF...


Grande Loge Nationale Française

Année de création: 1913
Nombre de Loge: 1000 (?)
Effectifs: 30 000 (?)
Structure Masculine

Plus d'informations sur la GLNF...


Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra

Année de création: 1958
Nombre de Loge: 300
Effectifs: 4 150
Structure Masculine

Plus d'informations sur la GLTSO...




Loge Nationale Française

Année de création: 1968
Nombre de Loge: 25
Effectifs: 300
Structure masculine

Le site web de la LNF
 


Grand Prieuré des Gaules

Année de création: 2003
Nombre de Loge: 50
Effectifs: 1000
Structure Masculine

Plus d'informations sur le GPDG...


Grand Prieuré Ecossais Réformé et Rectifié d'Occitanie

Année de création: 1995
Nombre de Loge: 13
Effectifs: 170
Structure Masculine

Plus d'informations sur le GPERRO...


Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française

Année de création: 2012
Nombre de Loge: 400 (?)
Effectifs: 5000 (?)
Structure Masculine

Plus d'informations sur la GL-AMF…


••• OBEDIENCES PROGRESSISTES ET LIBERALES



Grand Orient de France

Année de création: 1738/1773
Nombre de Loge: 1 045
Effectifs: 47 000
Structure Masculine - Mixte

Plus d'informations sur le GODF


Le Droit Humain

Année de création: 1893
Nombre de Loge: 518
Effectifs: 15 700
Structure Mixte

Plus d'informations sur le DH...


Grande Loge Féminine de France

Année de création: 1952
Nombre de Loge: 360
Effectifs: 11 700
Structure Féminine

Plus d'informations sur la GLFF...


Grande Loge Mixte Universelle

Année de création: 1973
Nombre de Loge: 72
Effectifs: 1600
Structure Mixte

Plus d'informations sur la GLMU..


Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal

Année de création: 1974
Nombre de Loge: 75
Effectifs: 930
Structure Mixte

Plus d'informations sur le OITAR...


Grande Loge Mixte de France

Année de création: 1982
Nombre de Loge: 174
Effectifs: 4 200
Structure Mixte

Plus d'informations sur la GLMF...


Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis

Année de création: 1973
Nombre de Loge: 25
Effectifs: 250
Structure Mixte

Plus d'informations sur la GLISRU...



••• OBEDIENCES DE MEMPHIS MISRAIM


Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm

Année de création: 1971
Nombre de Loge: 50
Effectifs: 1000
Structure Féminine

Plus d'informations sur la GLFMM...


Grande Loge Symbolique de France

Année de création: 1998
Nombre de Loge: 35
Effectifs: 500
Structure Mixte

Plus d'informations sur la GLSF...


Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm

Année de création: 2000
Nombre de Loge: 38
Effectifs: 500
Structure Mixte

Plus d'informations sur la GLMMM...


Grande Loge Mondiale de Misraïm

Année de création: 2004
Nombre de Loge: 18
Effectifs: 350
Structure Mixte

Plus d'informations sur la GLMM…



••• OBEDIENCES REGIONALES


Grand Orient Traditionnel de Méditerranée

Année de création: 2003
Nombre de Loge: 11
Effectifs: 300
Structure Mixte

Plus d'informations sur le GOTM...


Grand Prieuré Ecossais Réformé et Rectifié d'Occitanie

Année de création: 1995
Nombre de Loge: 13
Effectifs: 170
Structure Masculine

Plus d'informations sur le GPERRO...



••• FEDERATION DE LOGES LIBRES


Fédération des Loges Libres et Souveraines

Année de création: 2010
Nombre de Loge: 36
Effectifs: 350
Structures Masculines, Féminines et Mixtes

Plus d'informations sur la FLLS…